Animé par Cadémis Perrigault de GRDF et Sylvain Viollet de la Banque Populaire Val de France, le Groupe de Travail Méthanisation du CCE-SQY a réuni en septembre 2018 différents intervenants des milieux publics et privés, impliqués sur le sujet de la méthanisation : la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Etablissement Publique d’Aménagement de Paris-Saclay (EPA PS), des représentants des communes de SQY, PAPREC, BIONERVAL, Green Creative et la SEVESC.

La méthanisation est un procédé de dégradation biologique de la matière organique en l’absence d’oxygène, permettant la production de gaz (appelé biogaz) et d’un digestat (ayant de bonnes qualités agronomiques). Le site de l’ADEME propose un article explicatif : https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/valorisation-organique/methanisation.

Durant cet échange, différentes filières de méthanisation ont été approfondies : méthanisation agricole, méthanisation des bio-procédés, méthanisation des boues d’assainissement.

Les participants ont ainsi pu en apprendre plus :

  • sur la dynamique actuelle du développement en France de la méthanisation avec injection dans les réseaux de gaz,
  • sur les attentes des banques pour le financement d’une installation de méthanisation agricole,
  • sur les innovations  de collecte et de tri des biodéchets, permettant d’améliorer l’intrant des méthaniseurs et ainsi la qualité du biogaz, mais aussi sur les efforts à faire pour appliquer ces innovations sur le territoire français et se rapprocher de nos voisins, déjà bien avancés sur le sujet.

Deux retours d’expériences ont été présentés sur la méthanisation des boues d’assainissement dans les stations d’épuration. Ces différentes discussions ont montré les difficultés et les conditions de succès à la mise en place d’unités de méthanisation, que ce soit d’un point de vue financier, technologique ou administratif.

Afin de mieux connaître les potentialités du territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines et Paris-Saclay quant au développement de la méthanisation, SQY et l’EPA PS se sont associés pour mener une étude sur le potentiel de la valorisation énergétique de la matière organique sur le territoire. L’étude portera sur la quantification des ressources, la caractérisation des besoins énergétiques et agronomiques du territoire et l’identification de solutions adaptées aux enjeux locaux. Cette étude devrait durer un an.

Les différents acteurs du Club Climat Energie accompagneront l’agglomération de SQY et l’EPAPS pour la bonne réalisation de cette étude.

GT Méthanisation : lancement d’une étude « valorisation énergétique de la matière organique » par l’EPAPS et SQY

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.